Directrice et fondatrice

valerie.borde@centredeclic.ca

Valérie Borde est journaliste et communicatrice scientifique indépendante. Elle est diplômée de l’École nationale supérieure de chimie de Paris, et vit à Québec depuis 1993.

Ses articles publiés dans le magazine L’actualité lui ont valu de nombreux prix. Elle a notamment remporté la prestigieuse bourse canadienne Michener-Deacon 2017 pour réaliser une grande enquête sur la fraude alimentaire, le Prix d’excellence en journalisme économique et financier 2015 pour un grand reportage sur l’environnement en Chine et le prix Jules-Fournier du Conseil supérieur de la langue française en 2007, pour ses talents de vulgarisatrice.

Communicatrice aussi à l’aise à l’écrit qu’à l’oral, Valérie anime souvent des événements en lien avec la science, comme des bars des sciences, conférences publiques, colloques ou tables rondes, et présente aussi ses propres conférences.

Directrice adjointe

julie.lavigne@centredeclic.ca

Julie Lavigne est historienne de formation. Elle dirige une entreprise de recherche qu’elle a co-fondée en 2004 et qui réalise des mandats de documentation historique et anthropologique sur des sujets très variés en mise en valeur du patrimoine culturel, en affaires autochtones et, de manière générale, en histoire du Québec et du Canada.

Dans son quotidien, elle aime faire de la course à pied, de la natation et du vélo et s’implique dans son milieu comme gérante de l’équipe de soccer compétitive de son fils. Elle aime la mer.

Elle s’est jointe au Centre Déclic pour y apporter ses compétences en gestion et en rédaction, son habileté à superviser et aimer les tâches très variées, son sens critique et sa bonne humeur.


 

Elle est également chargée de cours en journalisme scientifique à l’Université Laval, collaboratrice régulière du Musée de la civilisation et membre de la Commission de l’éthique en science et en technologie du Québec.

Dans son quotidien, Valérie côtoye des gens de tous horizons. Elle a été parent bénévole à l’école et au soccer et est membre d’un jardin communautaire depuis près de 20 ans. Elle aime les animaux, les voyages, le chocolat noir, jouer au Scrabble, toutes les chansons de David Bowie et, plus que tout, sa famille.

Au printemps 2018, elle a mis sur pied le Centre d’excellence Déclic sur le Dialogue entre les scientifiques et le public pour rendre les connaissances issues de la science beaucoup plus accessibles à la population. 

Voyez ici l’entrevue avec Valérie, réalisée par Julien Chapdelaine, des Fonds de recherche du Québec, qui s’est rendu spécialement au Salon de l’auto international de Montréal afin d’assister aux premières conférences Déclic en janvier dernier: