Guérir avec des cellules souches?

Conférence Déclic

Jeudi 5 mars 2020, salle Jean-Paul Tardif, Collège Saint-Charles-Garnier (950 avenue Joffre, Québec)

à 19h30

Durée 45 minutes de présentation, 30 minutes d’échanges. Gratuit, prix de présence.

Une activité grand public dans le cadre des Conférences Déclic Santé, en collaboration avec le Centre de recherche – CHU de Québec-Université Laval

Les cellules souches sont à la base de la médecine régénératrice, une nouvelle façon de traiter des maladies et des blessures. Elles suscitent tellement d’espoirs de guérison pour de multiples maux que de nombreuses cliniques au Canada et ailleurs dans le monde proposent désormais des traitements à base de cellules souches. Mais où en sont vraiment les connaissances? Est-ce que ces traitements fonctionnent? Venez en discuter avec une des pionnières de la médecine régénératrice au Canada, la professeure Lucie Germain, et sa collègue Julie Fradette.

Julie Fradette est professeure chercheuse au Département de chirurgie de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Ses travaux portent sur l’utilisation en médecine génératrice des cellules souches humaines et le développement de tissus reconstruits.

Lucie Germain est professeure chercheuse au Département de chirurgie de la Faculté de médecine de l’Université Laval et vice-doyenne à la recherche au même département. Elle est aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cellules souches et génie tissulaire et de la Chaire de recherche de l’Université Laval sur les organes reconstruits en laboratoire et leurs applications cliniques.

Les Conférences Déclic Santé, c’est une série de huit conférences participatives dans lesquelles un scientifique du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et un animateur-vulgarisateur du Centre Déclic résumeront où en sont vraiment les connaissances, sans jargon ni calcul savant, avec des explications simples que tout le monde peut suivre.

Le Centre Déclic est principalement supporté par les Fonds de recherche du Québec.